> POISSONS DU MAROC

 

Au Maroc, un gisement datant du Cénomanien (comme au Liban) a révélé des fossiles de poissons, principalement des Rhynchodercetis et des Triplomystus. Ils s'apparentent à ceux trouvés dans les couches du même âge au Liban.

 

Ce gisement a été découvert il y a quelques années seulement, au sud est du Maroc (daoura). Les niveaux sédimentaires sont places au dessus dune petite mesa (plateau constitué de débris volcaniques) du nom de Gara Sbaa.

 

La sédimentologie et la faune suggèrent un environnement semblable à celui de l'intérieur d'un lagon.

La faune est constituée de rares crustacés décapodes, insectes, traces de vers, dents de requins, et poissons.

Quelques feuilles ont aussi été trouvées.

 

Les poissons sont souvent encore mal déterminés, car appartenant à de nouveaux genres ou espèces. Les spécimens sont très bien conserves.


 

Rhynchodercetis sp.

 

 

Poisson à rostre en forme d'anguille. C'était un prédateur de petits poissons, et il a disparu au Crétacé. Ce poisson est un cousin de R. hakalensis que l'on trouve dans les gisements de la même époque au Liban. Celui ci provient de Ralmia Taouz.

 

Paraclupidae

 

 

Triplomystus sp

 

 

POISSON EN NODULE DE GOULMINA

 

MANQUE PHOTO


Retour Accueil  Retour poissons