> POISSONS DE POLOGNE

 

Les montagnes des Carpates ont été formées principalement au Tertiaire, durant le soulèvement alpin. Elles s'étendent dans toute l'Europe de l'Est. La roche a été constitué à l'Oligocène, par une mer qui s'étendait là.

Les sédiments des Carpates sont les vestiges de la Mer dite Paratéthys, qui était la branche Nord de la mer à laquelle a été donné le nom mythologique de Téthys et qui, il y a une centaine de millions d'années, séparait les continents Nord et Sud. La formation de la chaîne alpine a refermé lentement cet espace marin, mais, à l'Oligocène, la Paratéthys regorgeait encore de poissons. Le milieu calme permettait une sédimentation fine, et aucun organisme prédateur ne vivait sur les fonds où l'oxygène était absent. La fossilisation est donc remarquable et les organes lumineux sont conservés. L'ensemble des poissons osseux et des requins qui accompagnent les poissons lumineux est constitué de formes pélagiques (évoluant en pleine mer) ; la composition de cette faune fossile correspond à des conditions écologiques de faunes océaniques contemporaines.

Familles de poissons trouvées dans ces dépôts:

  • Clupeidae (Clupea sardinites, Alosa sp.)

  • Argentinidae (Glossanodon musceli)

  • Gonostomatidae (Scopeloides glarisianus, Kotlarczykia bathybia)

  • Phosichthyidae (Vinciguerria obscura)

  • Sternoptychidae (Argyropelecus cosmovicii)

  • Myctophidae (Oligophus moravicus, Eomyctophum koarense)

  • Gadidae (Palaeogadus simionescui)

  • Hemiramphidae (Hemiramphus sp.)

  • Holocentridae

  • Zeidae (Zenopsis clarus)

  •  Syngnathiade (Syngnathus sp.)

  •  Serranidae (Serranus budensis)

  •  Priacanthidae (Pristigenys spinosus)

  • Caproidae (Capros sp.)

  • Euzaphlegidae (Palimphyes sp)

  • Trichiuridae (Anenchelum glarisianum)

  • Gempylidae (Hemithyrsites sp.)

  • Echeneidae (Echeneis sp)

  • Scombridae (Scomber sp.)

  • Ostraciidae (Oligolactoria bubiki).

 

Capros sp (Lowe, 1844)

 

 

Serranus

 

 

Holosteus mariae (Menner)

 

 

> Les poissons luminescents

 

La bioluminescence est la capacité de certains organismes à produire de la lumière (fonction très répandue chez plus de 700 genres végétaux et d'animaux). Dans l'obscurité des fonds océaniques, la bioluminescence est un caractère commun aux animaux vivants à des profondeurs supérieures à 200 mètres, correspondant à la zone aphotique (sans lumière).

 

Les paléontologues pensent que les premiers poissons lumineux datent de la fin de l'ère mésozoïque (environ 75 millions d'années). Ces poissons abyssaux ont survécu à la phase d'extinction massive de la limite Crétacé - Tertiaire puisqu'on les retrouve dans l'Oligocène (-35 millions d'années) des Carpates en Roumanie, possédant des organes lumineux qui sont proches de leurs descendants actuels. Ils appartiennent à quatre familles :

 

1/ Famille des Myctophyidae - Ordre : Myctophiformes - Poissons lanterne

2/ Famille des Gonostomatidae

3/ Famille des Photichthyidae

4/ Famille des Sternoptychidae - Ordre des Stomiiformes - Poissons hache

 

Paradoxalement, au début du siècle, certains de ces poissons ont été classés en fonction de leur forme, parmi les poissons d'eau douce du genre Leuciscus, ceux qui a entraîné des ibnterprétations paléo-écologiques erronées.Ainsi les sédiments de l'Oligocène de la formation ménilitique des Carpates ont été longtemps considéré comme le résultat d'une sédimentation dans des milieux d'eau douce ; Hypothèse corroborée par la découverte d'insectes, de plantes et de plumes d'oiseaux.

 

Dans les années 30, le paléontologue tchèque, Vladimir Kalabis, identifia des organes lumineux conservés sur les poissons fossiles provenant de l'Oligocène de Moravie (République Tchèque) et révisa les descriptions anciennes des représentants fossiles de la famille des Myctophidae.

 

Aujourd'hui, le caractère marin des sédiments de l'Oligocène qui appartiennent à la formation menilitique des Carpates est reconnu. Cette formation présente des faciès lithologiques uniques le long de tout l'arc des Carpates, et elle est caractérisée par la présence de membre siliceux auquel la formation doit son nom : le terme "ménilite" a été appliqué à des concrétitions siliceuses trouvées dans les argiles schisteuses de Ménilmontant ( J.C Delamétherie, 1797).

 

Argyropelecus cosmovicii

 

Fish of Genus Argyropelecus

 

Aussi appelé poisson hache, à cause de la forme de son corps. Ce sont des poissons en hauteur, compressés, qui vivent dans les grandes profondeurs. Ils ont des photophores qui en produisant de la lumière les rendent invisibles aux  prédateurs se trouvant en dessous d'eux.

 

 

 

Eomyctophum cf. koraensis (Danilczenko 1947)

 

 

Ces poissons sont appelés poissons lanterne. Ce sont de petits poissons des grandes profondeurs.

Il existe 4 familles sous l'ordre des Myctophiformes: Neocassandra mica, Beckerophotus gracilis (Neoscopelidae), Eomyctophum koraense, et Oligophus moravicus (Myctophidae). Eomyctophum menneri Dan., 1947 est synonyme de E. koraense

Le genre Eomyctophum a été séparé dans la famille Eomyctophinae, car il diffère des autres Myctophiformes par l'absence de lenslike (a traduire) épaississement des photophores.

A voir, ce site: http://fr.wikipedia.org/wiki/Myctophidae

 

Retour Accueil  Retour poissons