> POISSONS DES ETATS UNIS

> Gisement de Green River

Histoire de Green River

En 1856 le Dr. John Evans a rassemblé les premiers poissons fossiles connus de la science de la formation de Green River. Le Knightia a été décrit par Dr. Joseph Leidy à Philadelphie. Et commence ainsi l'histoire d'un des plus grands gisements de fossiles connus de la science.

Peu après, les géologues, des ouvriers de chemin de fer, et d'autres ont commencé à rapporter les emplacements de fossiles dans la région. La majeure partie des poissons rassemblés a été envoyée à Edward Drinker Corp, qui a effectué la majorité du travail sur la faune .

 La formation de Green River affleure dans les états du Wyoming, de l'Utah et du Colorado et présente les restes d'un grand système de lacs. Les scientifiques ont déterminé que le système est composé de trois lacs qui ont changé de taille et de profondeur dans le temps. Le système a existé  vingt millions d'années: il s'est formé il y a environ soixante millions d'années et a disparu à la fin de l'Eocène.

La formation préserve les restes d'un environnement subtropical. Les sédiments à grain fin ont produit les beaux fossiles qui ornent les collections de musées autour du monde et les collections de beaucoup d'amateurs, les poissons étant en vente dans presque chaque magasin du pays. La formation a produit plus d'un million de spécimens dont plus de 500.000 en trente ans.

Les Lacs

Le lac fossile était le plus profond des trois lacs dans le système. Il a eu une petite superficie et a existé durant une courte durée. Le lac fossile produit la majorité des fossiles retrouvés.

Le lac Gosiute a produit une plus petite variété de poissons fossiles et un état différent de conservation. Il affleure près du réservoir de Fontenelle et s'approche du barrage de Farson.

Le lac Uinta était le plus grand dans la superficie mais était le moins profond. En existence pendant 17 millions d'années, il a été le plus pérenne des trois lacs. Ses sédiments forment l'un des sédiments lacustres les plus épais connus, presque 7000 pieds en quelques endroits.

Travaux sur le terrain

 Les poissons sont rassemblés à partir de deux unités différentes. Une appelée " la couche à poissons dédoublés (split fish),"  parce que les couches se sont clivées, exposant les fossiles sur deux faces. Ceci réduit parfois la qualité. L'autre unité s'appelle "la couche dix-huit pouces." Elle produit les spécimens les plus fins parce qu'elle se clive au-dessus des spécimens, les laissant sous une couche mince de roche. La préparation soigneuse expose un fossile complet.

Les Poissons

Tandis que les gisements ont livré plus de vingt espèces de poissons, cinq constituent plus de 98% de spécimens rassemblés, présentés ci dessous.

Knightia eocaena

C'est probablement l'un des fossiles les plus communs au monde! En 1978, plus de 20.000 ont été rassemblés. Un membre de la famille des harengs, en  moyenne de 11cm de long avec une taille maximum de 25cm. Ils ont une queue très pointue et un aileron dorsal simple. Knightia mangeait des algues, et des insectes et eux mêmes étaient la source principale de nourriture pour plusieurs  poissons carnivores.

Mioplosus labracoides

M. labracoides est un prédateur assez commun facilement repérable par ses deux ailerons dorsaux, et la grande queue en forme d'hélice . Prédateur vorace.

Diplomystus dentatus

La bouche retournée de ce type poisson  indique qu'il vivait plutôt en surface. Ils ont un aileron anal large, l'aileron dorsal simple, et une queue très fourchue. La taille maximum est de 70cm, mais ils sont généralement de 10cm. Un autre prédateur de Knightia, car certains contiennent  des fossiles de leurs derniers repas.

Priscacara sp. (Cope, 1877)

Priscacara a des dents indiquant qu'il a probablement mangé des escargots et des crustacés. Il est facilement identifié par sa nageoire dorsale à grandes épines. Deux espèces, serrata et liops , sont les plus communs. Plusieurs autres sont à l'étude par les chercheurs. Les Priscacara sont connus seulement à l'Eocène. Ils ont un corps ovale étendu de 10 à 40cm. Ils  sont généralement trouvés dans la couche de dix-huit pouces.

Phareodus testis (Leidy, 1873)

Il fait en moyenne 35cm, avec un maximum de 70cm. Les ailerons dorsaux et anaux situé très à l'arrière du corps, ces poissons ne peuvent pas être confondus avec une autre espèce de Green River. Ils ont de grandes dents très pointues et ont été trouvés avec des restes de Mioplosus et de Priscacara à l'intérieur.

Amphiplaga brachyptera (Cope)

Amphiplaga est un poisson rare (1% des spécimens, et trouvé seulement dans ces lieux). Il mesure au maximum 15cm mais plus généralement 10cm.

Erismatopterus levatus

Petit poisson (3cm) assez rare du Lac Gosiute.

> AUTRES GISEMENTS

Gasterosteus doryssus

Poisson qui ne se trouve que dans une carrière du Nevada (USA), conservé dans une roche diatomitique. Il mesure moins de 8cm. il vivait dans un lac au Pliocène. Hazen Pit, Churchill County, Nevada.

Empytrichlhys (Miller 1960)

Pliocène moyen, San Gabriel Fault, Californie. Lit de cendres, qui a empoisonné les poissons dans le lac et a créé une mortalité de masse.

Fundulus nevadensis

Pliocène, Lahanton Beds, Hazen, Nevada.

Cette espèce provient des carrières de diatomite, mais n'est pas dans les mêmes couches que Gasterosteus.

De façon exceptionnelle, une plume d'oiseau, une grenouille, un serpent et des feuilles ont été trouvés.

Mallotus villosus (Muller), Pléistocène supérieur, Ontario, Canada

Aussi appelé Capelin, ce poisson vit toujours dans l'hémisphère Nord. Il est conservé dans un nodule.

Retour Accueil  Retour poissons