**

Accueil        Découvrir les fossiles      Les poissons fossilisés    Gisements de Provence


 

> La Provence au Crétacé

 

Le Crétacé est une période géologique qui s’étend de -145 à -66 MA. Elle se termine avec la disparition des dinosaures et des ammonites. Le Crétacé est nommé d’après le latin creta, « craie », se référant aux vastes dépôts crayeux marins datant de cette époque et que l’on retrouve en grande quantité en Europe.

 

A l'ère secondaire (Trias, Jurassique, Crétacé), le continent unique, la Pangée, éclate en deux: le Gondwana et la Laurasie, séparée par la mer Téthys.

La France au Crétacé supérieur est une sorte d'archipel, qui fait partie de l'ile Iberico-armoricaine.  Cette île était constituée de la Provence, du Sud Ouest de la France, de l'Espagne et par moments du massif central et du massif Armoricain.

 

 

Du fait de la taille de cette île, le nombre d'espèces de dinosaures pouvant y vivre était limité. De plus, les ressources étant elles aussi réduites, certaines espèces ont évoluées dans une forme "naine". Lors des phases de régression marine, des contacts ont pu être possibles avec les continents africain (Titanosaure) et Asiatique (Raptor).

 

 

Au crétacé la Provence est une région avec beaucoup de fleuves et de lacs, arborée de plantes tropicales. Justement, c'est dans ces méandres de rivières et dans les berges que les os et les oeufs de dinosaures se sont conservés, grâce au recouvrement par des sédiments.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Type de paysage en Provence au Crétacé

 

> Les dinosaures présents au Crétacé terminal en Provence:

 

-Titanosaure (Atsinganosaurus), grand herbivore au long cou. Différentes espèces cohabitaient, pus ou moins grandes. Avec leurs dents en forme de râteau(photo de droite ci-dessous) ils cueillaient les feuilles dans les arbres.

 

 

-Rhabdodon, un plus petit herbivore qui avait la possibilité de se mettre sur deux pattes. Son nom signifie "dent crénelée"(voir photo ci-dessous).

Il avait un bec et des rangées de dents pour cisailler des plantes coriaces. Aussi bien de grands de 6m que de petits de 2m peuplaient cette ile.

 

 

-Pyroraptor, petit carnivore de 1 à 2 mètres de long, était un chasseur actif et se nourrissait de petites proies. Il devait portait des plumes selon les dernières recherches.

 

 

-Arcovenator, le plus grand carnivore de la région avec ses 6 mètres , il est de la famille des Abélausauridés.

 

 

-Nodosaurus, herbivore à carapace épaisse (la version de la région n'avait pas de boule au bout d ela queue, mais une forte carapce). Peu de restes ont été trouvés.

 

 

 

 

> Les oeufs de dinosaures

 

On les trouve dans les affleurement de marnes et de grès dans le Campanien et Maastrichtien de Provence, et principalement dans le bassin d'Aix-en-Provence. Les niveaux marneux rouges contiennent de nombreux fragments de coquilles d'oeufs de Dinosaures.

 

 

 

Les dinosaures pondaient leurs oeufs dans un trou dans le sol, recouvert de feuilles, qui en se décomposant fabriquaient de la chaleur. Comme cela était fait probablement dans le limon au bord des cours d'eaux, la vase recouvrait ensuite les oeufs éclos, permettant une bonne fossilisation.

Suivant le type d'oeuf la ponte allait de 4 à 9 oeufs. Parfois les oeufs étaient entassés,  suggérant des pontes déposées dans de larges trous. Sinon, les oeufs étaient déposés en files. Des groupements d'oeufs semblables n'ont pu être réalisés que par un reptile adoptant une position accroupie et avançant lentement au cours de la ponte.
 

 

Oeuf de dinosaure en coupe dans la roche, région d'Aix en Provence. Les flèches montrent les sections de coquille.

 

L’intérêt des très nombreux œufs de dinosaures découverts dans le Crétacé supérieur du Sud de la France, où ils ne sont en aucun cas une rareté (ils sont souvent plus fréquents que les ossements), est limité par le fait que jusqu’ici aucun reste d’embryon n’a été découvert à l’intérieur de l’un d’entre eux, ce qui fait que leur identification précise reste très aléatoire.

 

Le fait de ne pas savoir à quels dinosaures appartiennent quels oeufs, une taxonomie parallèle a été crée. Les noms d'oeufs les plus courants seront Megaloolithus mammilare, Megaloolitus siruguei, Cairanoolithus... au total près d'une dizaine de types d'œufs ont été décrits.

 

Oeuf de dinosaure, Megaloolithus cf mammilare.

 

> Mais il y avait aussi crocodiles et tortues

 

On a retrouvé deux types de tortues: Solemys qui était probablement terrestre et herbivore, ainsi que Foxemys, qui elle était aquatique et carnivore.

Ci dessous, une plaque de plastron de tortue:

 

 

Les crocodiles étaient majoritairement représentés par Acynodon et Allodaposuchus (dont on peut voir les dents)

 

 

Retour page gisements